Lalinde

Située en Périgord pourpre, Lalinde est une ancienne bastide anglaise fondée au XIIIe siècle par Henri III d’Angleterre.
De ce passé de ville forte, il ne reste que quelques vestiges mais Lalinde a conservé l’aspect régulier du tracé des bastides.
Animée autrefois par le trafic de la batellerie entre l’Auvergne et Bordeaux, la ville a gardé sa vocation de ville de passage et de halte entre Bergerac et Sarlat.
Avec son canal de dérivation et son bassin, Lalinde est le lieu idéal pour les activités de pleine nature.

A la découverte de Lalinde !

Lors de votre arrivée dans la ville, partez à la recherche des quelques vestiges de la bastide qui subsistent encore : des remparts côté rivière, la porte principale appelée porte de Bergerac et une porte remblayée, près du pont, la porte Saint-Front.

En déambulant dans les rues perpendiculaires, rendez-vous à la place centrale où vous y trouverez la halle. Bâtie au XIXe siècle, elle remplace l’ancienne halle du XVe siècle.

La ville possède de nombreux châteaux à découvrir lors de votre visite. Dans son enceinte, comme bon nombre de bastides, Lalinde abritait un château du XIIIe siècle. Au XIXe siècle, il est complétement rénové. C’est aujourd’hui une propriété privée.

Elle abrite également un important patrimoine religieux dont l’église Saint-Pierre-ès-Liens, bâtie entre le XIXe et le XXe siècle. Elle a remplacé l’église Saint-Pierre du Pin, vieil édifice roman du XIIe siècle.


Activités en pleine nature à Lalinde

Profitez des charmes du canal de Lalinde construit au XIXe siècle pour faciliter la navigation sur la Dordogne.
S’il ne sert plus au transport de marchandises, c’est aujourd’hui un lieu des plus agréables pour la promenade et la pêche.

A Lalinde, l’ancienne maison de L’écluse est le point de départ de randonnées VTT et pédestres sur près de 200 km de sentiers balisés. Les différents parcours permettent de découvrir le Pays Lindois.

Lors de votre séjour, vous aurez l’occasion de partir sur les traces de la légende du Coulobre ! C’est un dragon qui se cache dans le lit de la rivière. Ressemblant à une couleuvre colossale, il a, dit-on, été chassé par le célèbre Saint-front…