Les Bastides du Périgord

Les Bastides du Périgord, vestiges du Moyen‑Âge

Jouez les chevaliers dans les bastides du Périgord et partez à l’assaut de ces villages, emblèmes de la rivalité entre les rois de France et d’Angleterre !

Partagez l’histoire des Bastides du Périgord en famille

Connaissez-vous l’histoire de ces villes nouvelles du Moyen-Âge ?
Les passionnés vous feront revenir entre l’An Mil et le XIIIe siècle,
période de paix et de prospérité qui aboutit à une grande vague de construction entre la croisade contre le catharisme et la Guerre de Cent Ans !
C’est l’âge d’or de ces « 
Bastida » ou « constructions » en occitan.


Arpentez les ruelles des Bastides du Périgord

Si vous vous demandez pourquoi il n’y a généralement pas de remparts autour des Bastides du Périgord, c’est parce que leurs plans avaient été pensés au départ pour faciliter le commerce. Ruelles en damiers et maisons aux dimensions identiques…
Les grands axes vous permettront d’atteindre la halle centrale et ses allées couvertes !
Pour une visite plus intimiste, suivez les petites ruelles que l’on appelle les Carreyrous.
Découvrez les « andrones » : passages étroits entre deux bâtisses qui servaient de coupe-feu, de réceptacle des eaux de pluie et d’égouts !


Découvrez les Bastides du Périgord,

témoins de l’ancien temps

Pour percer les secrets de la première bastide du Sud-Ouest de la France, direction la Bastide de Cordes-sur-Ciel dans le Tarn construite en 1222. C’est la bastide de Villefranche du Périgord qui fut érigée la première, dès 1261.

La Guerre de Cent Ans, les diverses épidémies et disettes marquèrent la fin des Bastides.
Labastide-d’Anjou, dans l’Aude (créée en 1373) fut la dernière construite.… Aujourd’hui, les bastides de Libourne, de Villeneuve-sur-Lot ou Villefranche-de-Rouergue sont incontournables.

Certaines Bastides du Périgord figurent également parmi les Plus Beaux Villages de France, comme Domme et Monpazier !


Toutes les bastides

du Périgord, du Lot et du Lot-et-Garonne

Les Bastides du Sud du Périgord

entre Périgord Noir et Périgord Pourpre

  • BEAUMONT DU PERIGORD (fondation anglaise) : 1272
  • BEAUREGARD ET BASSAC (fondation anglaise) : 1286
  • DOMME* (fondation française) : 1281
  • EYMET (fondation française) : 1270
  • FONROQUE (fondation anglaise) : 1284
  • LALINDE (fondation anglaise) : 1267
  • MOLIERES (fondation anglaise) :1284
  • MONESTIER (fondation anglaise) : 1284
  • MONPAZIER* (fondation anglaise) :1284
  • PUYGUILHEM (THENAC) fondation anglaise : 1265
  • ROQUEPINE (STE-RADEGONDE) fondation anglaise : 1283
  • VERGT (fondation anglaise) : 1287
  • VILLEFRANCHE DE LONCHAT (fondation anglaise) : 1287
  • VILLEFRANCHE DU PERIGORD (fondation française) : 1261

Les Bastides du Lot et du Lot-et-Garonne

LES BASTIDES DU LOT :

  • CAZALS (fondation anglaise) : 1317
  • MONTCABRIER (fondation française) : 1297

LES BASTIDES DU LOT ET GARONNE :

  • CASTELNAUD DE GRATECAMBE  (fondation française) : 1256
  • CASTILLONNES ( fondation française) : 1259
  • LIBOS (MONSEMPRON-LIBOS) fondation anglaise : 1305
  • MIRAMONT-DE-GUYENNE (fondation française) : entre 1278 et 1286
  • MONFLANQUIN(fondation française) : 1256
  • VILLEREAL (fondation française) : 1267