© DAN COURTICE

Lascaux II

premier fac-similé de grotte au monde

Lascaux 2 fût le premier fac-similé de grotte à peintures préhistoriques créé au monde, dans le but de présenter les grottes de Lascaux aux visiteurs. Cette reproduction, très fidèle accueille aujourd’hui plus de 250 000 visiteurs par an

Le projet de rouvrir Lascaux

Alors que la grotte originale de Lascaux est fermée en 1963, des milliers de demandes affluent pour visiter le joyau de l’art pariétal. Très vite, l’idée d’un fac-similé s’impose ! En 1972, la famille de La Rochefoucauld, propriétaire de Lascaux, décide de céder la grotte à l’Etat pour la somme de 1,1 millions de francs tout en conservant les droits de reproduction pour 30 ans.


Un fac-similé

très représentatif

Le chantier de ce fac-similé débute en 1973 à 150m de la grotte original de Lascaux. Ce nouvel ensemble ambitionne de représenter 90% des figures peintes de Lascaux en reproduisant la Salle des Taureaux et le Diverticule axial. Or, l’entreprise trop ambitieuse, tourne en faillite en 1978.


Le chantier de Lascaux II

C’est le Département de la Dordogne qui relance le projet. Ainsi, à partir des relevés de l’IGN, une double coque en béton dont l’intérieur reproduit fidèlement la grotte originale est réalisée. Sur une armature métallique furent posées plusieurs couches de grillage à mailles suffisamment fines pour retenir le béton projeté. La paroi est reconstituée par un procédé de fibro-ciment (trois épaisseurs d’un béton spécial à base de chaux, sable et poudre de marbre). Les œuvres pariétales furent ensuite reproduites avec des pigments naturels par une équipe conduite par l’artiste peintre Monique Peytral.

Lascaux 2 : le site touristique

le plus fréquenté du Périgord

En juillet 1983, Lascaux II ouvre ses portes au public. Au fil des ans, cette fidèle reproduction a conquis les visiteurs toujours plus nombreux et a définitivement pris le relais de Lascaux. En 2011, c’est le site touristique le plus fréquenté de Dordogne avec 250 000 visiteurs.

Aujourd’hui le site est toujours ouvert au public mais devient plus intimiste.