© Penn Graphics

La Dordogne et les quatre couleurs du Périgord

Le Département de la Dordogne est divisé en 4 Périgord de quatre couleurs différents. La Périgord Noir, région naturelle et la plus touristique, le Périgord vert au nord, le Périgord Blanc avec Périgueux au centre, et le Périgord Pourpre zone de Bergerac et de ses vignobles.

Dordogne, Périgord,

Quelles différences ?

Le département de la Dordogne est souvent appelé par son ancien nom : le Périgord. Ce nom date de l’époque romaine et représentait l’ancienne province qui précéda le département. Il désignait un comté attaché au duché de Guyenne avec un territoire légèrement plus vaste que la Dordogne actuelle. Lors de la création des départements à la Révolution Française, le département de la Dordogne est dénommé ainsi grâce au nom du principal cours d’eau qui le traverse.

Aujourd’hui, le Périgord et la Dordogne sont synonymes et désignent approximativement le même territoire.

L’ancien nom « Périgord » aurait pu disparaître suite à la création du département, mais il est porteur de valeurs et d’authenticité auxquelles les habitants sont attachés. Les images liées aux deux noms sont différentes : le Périgord évoque plutôt le terroir et la gastronomie alors que la Dordogne est plutôt associée à la nature, la campagne, la verdure, les activités de plein air.

Le Périgord Noir

La région naturelle et historique.

Le Périgord Noir, ou le Sarladais, est une région naturelle de France, c’est-à-dire qu’elle correspond à un territoire possédant des caractères physiques homogènes. Il tient son nom des nombreuses forêts de chênes Verts très sombres qui donnent cet aspect très sombre à cette partie de la Dordogne.

Contrairement à l’idée largement répandue, le nom Périgord noir n’a aucun rapport avec la truffe noire du Périgord

Cette région offre aux visiteurs de splendides paysages composés de falaises, des rivières Dordogne et Vézère et de nombreux bois aux essences de chênes verts et de châtaigniers.

L’autre caractéristique de ce territoire est la profusion de sites et de villages incontournables. Vous pourrez découvrir pas moins de 9 des plus beaux villages de France en sillonnant nos routes.

Le Périgord Blanc

Le Cœur économique et administratif de la Dordogne

Zone centrale de la Dordogne où se situe Périgueux, cette région de la Dordogne tient son nom du blanc de ses sols, son calcaire et sa roche comme en atteste la couleur de la Cathédrale Saint Front de Périgueux.

Moins boisé que les autres Périgord, celui-ci fait l’effet d’une vaste clairière arrosée par l’Auvézère, l’Isle, La Double et la Dronne.

Le Périgord Vert

Le poumon de la Dordogne

Partie nord du Département, où se trouve notamment Brantôme, « la Venise verte du Périgord ».

Cette zone est appelée comme telle pour le vert de sa végétation, ses plaines. C’est d’ailleurs dans cette partie du Périgord que se situe le Parc Naturel Régional Périgord-Limousin.

Le Périgord Pourpre

Entre vigne et architecture

Le Périgord pourpre doit son nom à son célèbre vignoble. Avec pour capitale Bergerac, ce pays de courts coteaux est d’une grande diversité paysagères et d’un riche patrimoine historique et architecturale.

Depuis la guerre de Cent ans, c’est aussi le pays des bastides d’origines anglaises comme Monpazier ou Beaumont-du-Périgord mais aussi française avec Eymet.

Le Périgord pourpre est aussi, grâce à la rivière Dordogne, un lieu agréable pour profiter des joies d’activités de pleine nature.