Les Eyzies de Tayac

Les Eyzies, Capitale mondiale de la Préhistoire

En plein coeur de la vallée de la Vézère, à 21km de la ville de Sarlat, bienvenue dans la « capitale mondiale de la Préhistoire » !

En effet, le village offre une inimaginable succession de grottes et sites préhistoriques, dans un cadre impressionnant de falaises.

Les Eyzies, c’est aussi un lieu de prédilection pour les activités de pleine nature grâce à son agréable cadre bucolique !

Pour tout connaître sur la Préhistoire,

direction les Eyzies de Tayac !

A l’entrée des Eyzies, venez découvrir les expositions du Pôle International de la Préhistoire  ! Son objectif premier est de valoriser les sites de la vallée de la Vézère auprès du grand public. Il possède d’importantes ressources bibliographiques et documentaires numérisées sur la Préhistoire.

Au centre du village des Eyzies de Tayac, bâti sur un gisement préhistorique et un village troglodytique, l’ancien château des Eyzies est devenu le Musée National de la Préhistoire en 1918.
Avec plus de 18 000 objets, il retrace 400 000 ans de présence humaine ! Découvrez comment nos ancêtres utilisaient et façonnaient les matériaux et comment ils se procuraient de la nourriture.
Leur habitat, leurs croyances et leur art n’auront plus de secret pour vous !

A l’extérieur, l’homme primitif, réalisé en 1931 par Paul Dardé, est l’emblème du musée.


 

Les principales grottes ornées des Eyzies de Tayac

A l’entrée des Eyzies en venant de Sarlat, la grotte des Combarelles possède pas moins de 800 gravures pariétales s’échelonnant sur 300m !
Outre les nombreuses représentations d’animaux, 48 gravures évoquent des hommes.
Découverte en 1901, elle se situe à 1,5km de Font-de-Gaume en direction des Eyzies.


Toute proche de la grotte des Combarelles, la grotte de Font-de-Gaume abrite gravures et peintures polychromes datant pour la plupart de l’époque magdalénienne (- 12 000).
Des représentations de mammouths, de bisons, de rennes et de chevaux sont admirablement bien conservées malgré les effets dévastateurs de la calcite.


Les abris préhistoriques des Eyzies-de-Tayac

En plein cœur du village des Eyzies, direction l’Abri Pataud.
Les fouilles de cet abri sous- roche, habité pendant 15000 ans au début du Paléolithique supérieur, ont mis à jour quatorze niveaux d’habitations bien visibles.
On y découvre le squelette d’une jeune femme de 16 ans morte il y a plus de 20 000 ans.

A la sortie du village en direction de Périgueux, faites une halte sur le site de l’Abri Cro-Magnon.
C’est sur ces lieux mêmes qu’en 1868, fut reconnue la première sépulture d’Homme moderne (notre fameux « cousin » Cro-magnon !)
Situé dans le vallon de gorge d’enfer, l’abri du Poisson doit son nom au grand saumon sculpté au plafond datant de -30 000.


A la découverte du patrimoine historique

des Eyzies-de-Tayac-Sireuil

Avec ses deux tours crénelées aux toits de lauzes, l’église forteresse de Tayac est un édifice atypique avec son plan à trois nefs. Fortifiée au XIIe s., son  plafond en charpente apparente en fait un monument unique en Périgord.  

Entre Sarlat et les Eyzies,  dans un vallon marécageux traversé par la Beune, le Château de Commarque
 dresse fièrement son donjon vertigineux.
Longtemps restée à l’abandon, cette forteresse médiévale révèle aujourd’hui ses nombreux trésors et fait partie des Châteaux du Périgord
 à découvrir absolument !    

Les Eyzies de Tayac ou les Eyzies de Taillac ?    

On a tendance à vouloir écrire « les Eyzies de Taillac »…

mais l’orthographe correcte du village est bien « Les Eyzies de Tayac »


A savoir !