Día del patrimonio

« 1913-2013 : cent ans de protection »

 
Cent ans après sa promulgation, la loi du 31 décembre 1913 sur les monuments historiques (intégrée depuis 2004, avec les autres grandes lois patrimoniales relatives aux musées, à l'archéologie, aux archives et aux bibliothèques, au code du patrimoine) a donné naissance à un système de dispositifs de protection du patrimoine monumental, architectural, urbain, archéologique et paysager d'une grande richesse.
 
D'abord Journée Portes Ouvertes des Monuments Historiques dès 1984, puis devenues européennes à partir de 1991, les Journées Européennes du Patrimoine n'ont cessé, chaque troisième week-end de septembre, de valoriser ce patrimoine exceptionnel. L'événement a toujours souligné, voire accompagné, l'extension de la notion de patrimoine, tant chronologique que typologique, qui s'incarne aujourd'hui dans les politiques patrimoniales territoriales.
 
Parce qu'elles stimulent, au-delà de la fête, la fréquentation pérenne des monuments publics et privés, les Journées européennes du patrimoine constituent un outil unique de valorisation de l'action des pouvoirs publics et de l'ensemble des acteurs du patrimoine. Elles représentent un prolongement convivial de la politique de protection des monuments historiques et favorisent de cette manière depuis trente ans l'appropriation de ses missions par les citoyens de tous âges.
 
En célébrant un siècle de protection patrimoniale pour la trentième édition des Journées européennes du patrimoine, le thème 2013 rappelle la vocation originelle de la manifestation, nourrie au fil des éditions : faire connaître les richesses monumentales et mobilières qui nous entourent, celles que l'on croise sans plus les regarder.