Châteaux en Périgord

Selon la légende, le Périgord doit son nombre conséquent de châteaux à un serviteur de Dieu qui devait répartir un sac plein de châteaux sur Terre. C'est en passant dans le Périgord Noir qu'il tomba amoureux à la vue d'une jeune femme de la région. En allant la voir, sa besace se perça à une branche d'arbre et son contenu fut déversé aux alentours. Et c’est ainsi que le Périgord devint la Province aux 1001 châteaux.
 
Cependant, l'Histoire du Périgord est malheureusement moins romanesque. Les 300 ans de conflit en terre périgourdine ofrrent aujourd'hui un patrimoine castral exceptionnel. Depuis la lutte contre l'hérésie Cathare, le Périgord a vu fleurir sur son territoire de nombreux châteaux. La Guerre de Cent Ans et la Guerre de Religions ont accentué la construction de ces derniers.
L'Âge d'or des châteaux périgourdins fut la Guerre de Cent Ans. Elle débuta en 1337 avec le mariage de l’exceptionnelle Aliénor d’Aquitaine qui, en épousant l’héritier de la couronne anglaise Henri II Plantagenêt, fit passer de ce fait une partie du Périgord sous la coupe de la souveraineté anglaise.
La rivière Dordogne s’est alors trouvée être la frontière entre les deux royaumes : celui de France sur sa rive droite et celui d’Angleterre sur sa rive gauche.
 
Une portion de cette vallée était contrôlée par deux seigneurs rivaux résidant respectivement dans le château de Beynac majoritairement fidèle au royaume de France, et le château de Castelnaud majoritairement fidèle de la couronne d’Angleterre. 
Les deux châteaux étant séparés l’un de l’autre par la Dordogne et sans vis-à-vis possible, ils usèrent donc d’un stratagème : le seigneur de Beynac décida donc de construire un poste avancé, le Château de Marqueyssac, en vue de surveiller son rival. 
Castelnaud, en réponse, fit du château de Fayrac son propre poste avancé.
 
Le conflit dans la région prit fin avec le dénouement de la Bataille de Castillan lorsque les Anglais furent boutés hors de France.
 
Les châteaux forts qui ont traversé les guerres et le temps et que vous pourrez admirer tout au long de votre séjour ici, sont un témoignage fort de ces heures sombres de querelles entre ces deux monarchies après rocambolesques changements de camps, légitimités, perfidies et influences.
 
Bien que le rôle défensif du château fort ne soit plus utile, les siècles suivants verront de nombreuses modificaions s'effectuer sur les édifices comme pour le château de Puymartin qui s'est ouvert en ajoutant des fenêtres. A aussi été érigé le château des Milandes, de style Renaissance, à la demande de la femme du seigneur de Castelnaud, ne supportant plus la forteresse, jugée trop austère.
 
Bâtis, reconstruits, agrandis, embellis ou restaurés au cours des siècles, les châteaux du Périgord surprennent par la diversité de leurs sites, de leurs architectures, de leurs plans.
 
 
 
QUELQUES CHATEAUX EN PERIGORD NOIR :
 
 
Époque médiévale :
 
Château de Beynac (Beynac) - XIIème siècle - ouvert à la visite)
 
Château de Castelnaud (Castelnaud-la-Chapelle) - XIIème siècle - ouvert à la visite
 
Château de Commarque (Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil) - XIIème siècle - ouvert à la visite
 
Château de Fénelon (Sainte-Mondane) - XIIème siècle - ouvert à la visite
 
Château de La Roque (Meyrals) - XIIème/ XIIIème siècle - non ouvert à la visite
 
Château de Fayrac (Castelnaud-la-Chapelle) - XIIIème siècle - non ouvert à la visite
 
Château de Puymartin (Sarlat-la-Canéda) - XIIIème siècle - ouvert à la visite
 
 
Époque Renaissance :
 
Château de Bridoire (Ribagnac) - XVème siècle - ouvert à la visite
 
Château de Lacypierre (Saint-Crépin-et-Carlucet) - XVème siècle - ouvert à la visite
 
Château Le Paluel (Saint-Vincent-le-Paluel) - XVème siècle - non ouvert à la visite
 
Château de Losse (Thonac) - XVIème siècle - ouvert à la visite
 
Château de Hautefort (Hautefort) - XVIème siècle (base XIIème siècle) - ouvert à la visite
 
Château de Monbazillac (Monbazillac) - XVIème siècle - ouvert à la visite
 
Maison Forte de Reignac (Tursac) - XVIème siècle - ouvert à la visite
 
Château des Milandes (Castelnaud-la-Chapelle) - 1489 - ouvert à la visite
 
 
 
Époque du XVIIème au XXème siècle : 
 
Manoir de Gisson (Sarlat) - XVIIème siècle (base XIIIème siècle) - ouvert à la visite
 
Château de Lacoste (Castelnaud-la-Chapelle) - XVIIIème siècle - location évènementiel
 
Château de Marqueyssac (Vézac) - XIXème siècle - visite des jardins
 
Château de La Malartrie (Vézac) - XXème siècle - location